COVID-19

L’impact du Coronavirus sur l’eCommerce en France : baromètre Contentsquare — update #3

Pierre Sommer
|
31 mars 2020
|
Temps de lecture 3min

 

 

Comment sont réalisées ces statistiques Contentsquare ?

Ces chiffres sont une comparaison en France entre :

  • la moyenne par semaine pré-coronavirus en France (6 Janvier – 16 Février 2020)
    ET
    la semaine du 23 au 29 Mars 2020 (deuxième semaine de confinement)
  • Nombre de sessions analysées : 1 milliard 14 millions 161 mille 044 sessions effectuées par des utilisateurs géolocalisés en France
  • Nombre de sites : 800 sites

 

Que disent-elles à propos de l’impact du Coronavirus sur l’eCommerce après deux semaines de confinement ?

Une opportunité possible (mais après la crise)

Sans surprise, le trafic continue de grimper en France, de +20% par rapport à la période de référence Janvier – Février, porté par les secteurs de la Grande Distribution et des Média. Première bonne nouvelle donc.

Deuxième bonne nouvelle, c’est le nombre de pages vues par session qui retourne à son niveau pré-coronavirus. Plus de sessions pour autant de pages vues par session : les marques ont réussi le pari d’agrandir leurs bases de clients tout en maintenant leurs niveaux d’engagement habituels. Si les statistiques se maintiennent, et sous la condition d’un retour à des taux de conversion plus traditionnels, il y a donc pour les marques une très bonne opportunité de sortir « renforcées » (toutes proportions gardées, ndla) de la crise.

Coté inquiétude, c’est le nombre de conversions totales qui chute brutalement, avec presque un retour à un niveau non-confiné… L’équation « personne-ne-peut-sortir-donc-tout-le-monde-achète-sur-Internet » est en passe de se révéler en partie (voir complètement) fausse. Si les pure-player peuvent donc tirer encore leur épingle du jeu, la partie s’annonce extrêmement compliquée pour les brick & mortar, qui risquent bientôt d’avoir également à faire face à une baisse de leurs ventes online — en plus de l’arrêt total de leurs ventes offline.

 

Vers un nouvel équilibre de l’eCommerce en France ?

Que nous montrent les statistiques secteur par secteur ? Une certaine stabilisation, voir les premiers signes d’un nouvel équilibre. 

S’il est un peu tôt pour parler d’une nouvelle donne du eCommerce, la plupart des secteurs voit leurs KPIs se maintenir pour la première semaine depuis le début de la crise. Les métriques du Voyage, du Retail Fashion, de la Joaillerie, de l’Automobile et des Telecom restent sensiblement les mêmes, et toujours en deçà des niveaux « habituels ».

De l’autre coté, les Marketplace / High-Tech, la Grande Distribution et la Pharmacie  / Parapharmacie semblent arriver à garder de bons résultats, et la plupart de leurs KPIs dans le vert. Mais la bataille n’est pas encore gagnée, surtout pour les Marketplace / High-Tech. Il faudra avant tout chose résoudre les problèmes de livraisons qui semble peser pour beaucoup sur le taux de conversion, en baisse.

Il en va de même pour la Grande Distribution, qui pourrait voir ses bonnes performances se révéler de courte durée. Ses taux de conversions sont désormais largement en dessous du niveau saisonnier (-38%), et font mécaniquement chuter les conversions totales — malgré une explosion du trafic. La menace pour la Grande Distribution ? Que les revenus retrouvent, malgré l’absence de compétition offline, leur niveau pré-crise. L’optimisation des parcours utilisateur n’a donc jamais été aussi critique.

 

Luxe is back

Le Luxe outragé, le Luxe brisé, le Luxe martyrisé, mais le Luxe libéré ! Si très peu d’entre nous ne misait sur les capacités du secteur à se relever avant la fin de la crise, il en a décidé autrement. Le Luxe affiche des KPIs la hausse, comme les conversions, toujours dans le rouge (-50% par rapport à Janvier – Février) mais à +17 point par rapport à la semaine dernière.

Autre surprises de la semaine dernière, les Cosmétiques retrouvent cette semaine des tendances « normales », avec un trafic en augmentation, des ventes stabilisées, et logiquement un taux de conversion en baisse.

Enfin, tout sauf inattendu : les métrique des sites Banques / Assurance explosent, notamment le trafic et le temps par session. L’heure étant plus à la mise au point sur les compte bancaires qu’à des visites de prospections de crédits, ces deux KPIs nous renseignent indirectement sur le niveau d’inquiétude croissant des internautes français. Deux métriques qui pourraient également se révéler dans les semaines qui viennent être les signes d’une reprise pour le eCommerce…

 

Instantané de la semaine du 23 au 29 Mars

 

Evolution depuis le début de la crise du Coronavirus

 

Un grand merci à Anthony Bossan, Product Strategy Manager chez Contentsquare, pour toutes ces données, et à GH, pour les conseils sur Google Data Studio.

 

Recevez les dernières mises à jour de l’analyse du Coronavirus dans l’eCommerce.

 

Auteur

Pierre Sommer

Pierre vient de rejoindre l’équipe Marketing de Contentsquare. Il aime l’UX, les blogs, et les blogs sur l’UX.