Interview – Tech et eCommerce : Quelle est l’entreprise féministe et inclusive de demain ?

author

Geoffrey Vion

23 février 2021 | 3 minutes - Temps de lecture

Vous connaissez l'accessibilité numérique ?

J’ai récemment eu le plaisir d’échanger avec Laetitia Vitaud, autrice et conférencière sur le futur du travail. Lors de cet échange, nous avons abordé la place de la femme dans la Tech et dans l’eCommerce mais nous avons aussi évoqué les pistes pour construire des entreprises féministes et inclusives.

Le guide de l’accessibilité numérique 

Comprendre les handicaps 👨‍🦯
Améliorer vos expériences utilisateur 🤩
Avancer étape par étape ✅

Télécharger

1- Qu’est-ce qu’une entreprise féministe et inclusive ?

Vaste question ! D’abord, on reconnaît une entreprise résolument féministe et inclusive à ses objectifs. Aujourd’hui, on demande aux entreprises de rendre des comptes, avec par exemple l’Index de l’égalité professionnelle Femme-Homme. Mais au-delà de satisfaire ces nouvelles injonctions à la transparence, les entreprises doivent inscrire ces questions dans leurs objectifs et ce à tous les niveaux : manager, recrutement, top management. Ils doivent être exprimés clairement et infusés partout.

Pour créer une culture féministe et inclusive au sein de l’entreprise, on peut s’appuyer sur plusieurs choses. Le télétravail fait partie des grandes opportunités d’inclusion car il offre flexibilité et autonomie - à condition d’être orienté résultats et non horaires - et est le vrai rempart au temps partiel, véritable piège pour les femmes puisqu’il réduit drastiquement l’évolution de leur carrière. 

Ensuite, il est important de généraliser le mentorat dans la durée, particulièrement en ce moment, dans un contexte de travail à distance, pour se constituer un réseau, à l’instar des 3 buddies de Buffer. Cela permet d’accompagner tous les salariés dans leur développement et donc dans leur capacité à travailler et à performer. 

Un dernier point, qui pour moi est essentiel, réside dans la politique familiale des entreprises. Une entreprise qui offre une véritable égalité de traitement et un équilibre dans la parentalité, peu importe le parent, est féministe !

2- Pourquoi ce sujet est important ? Et quelle est la situation des entreprises de la Tech ?

Tout simplement parce que c’est une question de justice ! De refléter la société telle qu’elle est vraiment. Et il y a bien sûr un enjeu économique en ciblant toute la population et non pas une partie seulement.

Pour revenir à la Tech, la situation même si elle est contrastée est très mauvaise, historiquement, mais aussi du fait de la crise. On assiste de manière globale à un énorme recul de la place des femmes (mais aussi d’autres groupes de population) dans le monde du travail car elles sont nombreuses à s’en retirer. J’aime rappeler ce que Simone de Beauvoir expliquait très clairement : "N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.". Pourtant la Tech est une industrie aux opportunités de croissance très fortes du fait des transformations digitales en cours et les inégalités y sont criantes. Par effet amplificateur, cela se répercute sur tout ce qui est produit par cette industrie et laisse donc de côté tout un pan de l’humanité.

3- En quoi l’eCommerce facilite-t-il l’inclusion et la diversité, ou au contraire renforce-t-il les écarts ?

Le développement ces dernières années d’outils clé en main a fait tomber les barrières techniques à l’entrée en proposant par exemple des sites prêts à l’emploi. On voit de plus en plus de nouvelles entreprises qui ont à leur tête des femmes, notamment au Moyen-Orient. Parmi les entreprises numériques féminines, beaucoup sont des entreprises eCommerce. L’eCommerce peut donc être un vecteur d’inclusion et de diversité même s’il faut rester prudent. Combien parviennent à vivre de leur entreprenariat ? La transformation est amorcée. Soutenons cette diversité du commerce qui le rend tellement plus intéressant.

Laetitia collabore régulièrement avec Welcome to the Jungle et a lancé en 2020 le média Nouveau Départ (avec Nicolas Colin).
Elle a également une newsletter sur le futur du travail, [email protected]. Elle a publié trois livres, dont Du Labeur à l'ouvrage (Calmann-Lévy, 2019) et 100 idées innovantes pour recruter des talents et les faire grandir (Vuibert, 2020), co-écrit avec Jeremy Clédat. 
On peut la suivre sur Twitter : @Vitolae

E-commerce mobile Contentsquare

Augmentez votre taux de conversion en analysant le comportement de vos visiteurs