L’analyse du parcours client est une étape essentielle dans l’optimisation de l’expérience client, elle-même clé pour la conversion et la rétention. Comprendre comment les utilisateurs naviguent aident à décrypter leurs intentions, leurs besoins et leurs envies.

Chaque année, Contentsquare publie le Digital Experience Benchmark afin d’analyser l’évolution des comportements en ligne. L’édition 2022 ne déroge pas à la règle ! +100 KPIs analysés, dans 25 pays, 46 milliards de sessions, +3 800 sites web de 14 industries différentes… ça en fait de la data ! Notre rapport suit chaque étape clé du parcours client : acquisition, navigation et conversion. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les 14 insights clés à retenir sur le parcours utilisateur sur un site Web.

50 % de rebond tous secteurs confondus (contre 47 % en 2020)

Le taux de rebond est un indicateur clé pour les marques, il signifie qu’un utilisateur quitte le site Web après n’avoir qu’une seule page. En 2021, le taux de rebond moyen a augmenté de 3 points pour atteindre 50 %. La moitié des utilisateurs quittent un site après n’avoir vu qu’une seule page. Aussitôt arrivés, aussitôt repartis donc ?

Encore une fois, le B2B affiche le plus fort taux de rebond à 65 % (quoiqu’en forte baisse par rapport aux 75 % en 2020), suivi de près par la pharmaceutique (60 %) et les médias (59 %).

Parcours utilisateur site web : taux de rebond par industrie

Plus de data dans notre rapport Digital Experience Benchmark 2022

Qu’est-ce que cela veut dire ? Analyser son taux de rebond est une chose, comprendre pourquoi il est si élevé en est une autre. Vos landing pages sont-elles en adéquation avec vos campagnes d’acquisition ? Votre homepage est-elle correctement et clairement structurée ? Votre temps de chargement est-il inférieur à 2 secondes voire 1 ? Pour comprendre pourquoi vos utilisateurs quittent aussi rapidement votre site, il faut analyser différents éléments : taux de scroll, c’est-à-dire la part de la page vue par l’utilisateur, les récurrences de clics, y a-t-il une éventuelle erreur ? En analysant les différents KPIs, vous comprendrez comment optimiser votre site pour réduire ce taux au minimum.

Le rapport Digital Experience Benchmark c’est : 
📊 +100 pages de data
+ 1️⃣4️⃣ industries dont 3 nouvelles
🤑 +46 milliards de sessions utilisateur analysés

Télécharger le rapport

Parcours utilisateur site Web : le desktop privilégié pour les achats

Avec un temps moyen par session de 2 min 39 s sur mobile contre 5 min 55 s sur desktop (près du double !), les visiteurs préfèrent largement effectuer leur les recherches sur desktop.

Plus de data dans notre rapport Digital Experience Benchmark 2022

Qu’est-ce que cela veut dire ? Si le trafic est majoritaire sur mobile, l’engagement lui reste plus fort sur desktop. Cela laisse entrevoir un écart dangereux : aux marques qui pensent favoriser uniquement le mobile du fait d’un trafic fortement mobile, détrompez-vous ! Vos parcours doivent être adaptés à chacun des devices : simple, rapide et particulièrement fluide sur mobile, détaillé et complet sur desktop.

Taux de scroll moyen de 54 %, toutes industries confondues

En moyenne les utilisateurs voient à peine plus de la moitié du contenu d’une page avec un record pour le voyage (64 %) et seulement 49 % pour le secteur high-tech. Qu’est-ce que cela veut dire ? Si en moyenne seul 54 % d’une page est vue par un utilisateur, pensez à optimiser la structure de cette page. Identifiez les contenus les plus cliqués et les plus engageants avec votre audience et placez-les le plus haut possible. Optimisez votre page afin que le parcours soit clair et incite à scroller.

Les médias affichent le temps par page le plus élevé, avec en moyenne 1 min 33 s

Cette performance s’explique naturellement du fait du business model de l’industrie., L’utilisateur parcourt généralement un certain nombre d’articles ou de vidéos lorsqu’il se trouve sur un site média.Qu’est-ce que cela veut dire ? Le secteur des médias et du divertissement bénéficie d’un temps passé par page bien plus élevé que tout autre marché vertical, une performance qui s’explique surtout par les contenus, très attrayants, comme les vidéos et les pages interactives – promptes à ajouter de la valeur à l’expérience du visiteur. Lorsqu’une marque estime que le temps passé sur une page est un précieux indicateur, elle doit continuer à investir dans des stratégies de contenu similaires afin d’offrir à son audience une (bonne) raison de rester fidèle.

Le rapport Digital Experience Benchmark c’est : 
📊 +100 pages de data
+ 1️⃣4️⃣ industries dont 3 nouvelles
🤑 +46 milliards de sessions utilisateur analysés

Télécharger le rapport

Parcours utilisateur site Web : ⏱ les temps de chargement meilleurs sur mobile

1,52 seconde sur mobile contre 1,61 seconde sur desktop : en matière de temps de chargement, bon nombre de marques semblent avoir misé sur l’optimisation des expériences mobiles. De nombreux utilisateurs privilégient la vitesse et l’efficacité lors du shopping online : plus vous proposerez une navigation rapide, plus la satisfaction client sera élevée, plus vous aurez de conversions. Qu’est-ce que cela veut dire ? Le temps, c’est de l’argent. Un retard de chargement d’1 seule seconde peut réduire la satisfaction de 16 % (source : Aberdeen Group) ! D’après Google, 1 seconde de retard équivaut à 20 % de conversions en moins. Un seul conseil : optimisez, optimisez, optimisez. Réduisez la taille des images, analysez votre code… Cela aura un impact positif sur votre taux de rebond et donc votre taux de conversion.

> Pour aller plus loin, retrouvez notre article sur la cartographie d’un parcours client.

Le rapport Digital Experience Benchmark c’est : 
📊 +100 pages de data
+ 1️⃣4️⃣ industries dont 3 nouvelles
🤑 +46 milliards de sessions utilisateur analysés

Télécharger le rapport