COVID-19

L’Impact du Coronavirus sur l’e-commerce : les telecom & les produits high-tech bénéficient d’une forte croissance

Jean-Marc Bellaiche
|
29 avril 2020
|
Temps de lecture 4min

Afin d’apporter un certain nombre de réponses pendant cette période incertaine, nous suivons l’impact du coronavirus sur les comportements en ligne des consommateurs. Accédez aux dernières données dans notre Data Hub dédié à l’impact du Covid-19 sur l’e-commerce.

Alors que désormais nous pratiquons en ligne des tâches qui autrefois demandaient de s’aventurer dans le monde extérieur comme aller au bureau ou se rendre en magasin, le digital est devenu la pierre angulaire de notre mode de vie et de l’économie en quarantaine.

Contentsquare a analysé 7,3 milliards de sessions d’utilisateurs depuis les premières annonces de confinement dans les pays occidentaux afin de comprendre comment le Covid-19 impacte diverses industries et change les comportements en ligne des consommateurs. Pour cela, nous analysons les visites de 37 milliards de pages web, sur plus de 900 sites et à travers 26 pays. 

Pour étudier l’impact de la crise sur plusieurs KPI clés (trafic, transactions, pages vues, etc…), Contentsquare compare les données de la semaine passée à la période précédant l’épidémie, c’est-à-dire les 6 premières semaines de l’année, appelée période de référence. Voici les constats de cette semaine :

Le secteur des telecom en tête du classement des plus grandes augmentations de trafic cette semaine

Au coeur de cette transformation vers le tout à distance, on trouve les entreprises de télécommunications. La semaine dernière, nous avons pu observer une nette hausse du trafic avec +32% par rapport à la semaine précédente. Cette dernière semaine de croissance montre que le secteur profite de +76% de visites en comparaison avec la période pré-crise.

Les dernières données révèlent que le trafic vers des sites proposant des produits telecom généralistes tels que des contrats et des téléphones est de +40% par rapport à un trafic normal. En revanche, du côté des transactions, il n’y pas d’évolution significative depuis Mars. Les vendeurs de matériel informatique et les spécialistes (les ventes d’occasion, les accessoires et protections) expérimentent quant à eux moins de trafic qu’avant le début de la quarantaine dans les pays occidentaux, même si le volume de transactions lui a doublé.

Coronavirus impact on eCommerce traffic Coronavirus impact on eCommerce transactions

Les marques high tech grand public battent des records de trafic et d’achats aux Etats-Unis

Les sites d’électroniques ont enregistré une croissance forte et régulière depuis le début de la crise. Le trafic aujourd’hui a plus que doublé par rapport à la période pré-crise et les visiteurs consultent deux fois plus de pages. Rien que cette semaine, le secteur a observé une augmentation de +15% en volume de trafic, contribuant ainsi à un puissant pic de +128% en visites depuis le début de l’épidémie.

Ces entreprises performent bien d’un point de vue global, la région DACH étant dominante en termes de trafic (x2,4 par rapport à la moyenne pré-Covid-19) et de transactions (x3,5). Les transactions ont presque doublé en France, et ont augmenté de x1,5 aux Etats-Unis et de x1,3 au Royaume-Uni. A l’échelle mondiale, le volume des achats a presque lui aussi doublé le mois dernier, même si l’on aperçoit le début d’une stabilisation depuis la semaine dernière.

Le trafic s’est accru plus rapidement que les transactions, et malgré un pic fin Mars, le taux de conversion a chuté de 15-20% par rapport à la moyenne pré-crise, suggérant que les consommateurs s’en tiennent pour beaucoup plus à l’exploration qu’à l’achat concret.

En regardant de plus près la répartition des catégories de produits, on peut constater que les jeux vidéo et les consoles sont les articles les plus populaires aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France, avec les réfrigérateurs en seconde position aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Alors que les consommateurs américains et britanniques cherchent à accroître leur capacité de stockage de produits alimentaires, chez les consommateurs français, les tablettes arrivent en deuxième place et les équipements audio en troisième. Les tablettes sont la troisième catégorie de produits la plus consultée par les consommateurs américains, tandis que les Britanniques s’intéressent davantage aux ordinateurs portables.

Un autre élément attire l’attention en analysant le trafic : les entreprises qui possèdent des magasins en physique bénéficient d’un plus fort pic de trafic que les marques pure-players – même si d’un point de vue des transactions cet écart n’est pas aussi grand. Les consommateurs qui auparavant avaient pour habitudes de faire leurs achats en magasins sont dorénavant ceux qui naviguent sur les sites de ces grandes marques sans toutefois convertir autant que s’ils étaient en magasin.

A l’inverse, les pure-players ne profitent pas d’un trafic aussi fort mais les taux de conversion ont augmenté, démontrant que ces marques gagnent en part de marché avec la fermetures des magasins. Ceux qui vendent des nouveautés en exclusivité jouissent d’un plus fort pic de trafic que les vendeurs d’occasion, mais leurs résultats en terme de transactions restent à peine meilleur.

 

Report :S'adapter à l'imprévisible

LE DIGITAL EN 2020 Prédictions VS Réalité

 

La grande distribution et les produits de santé voient un pic de transactions

Les volumes d’achats sur les produits alimentaires et de santé ont augmenté de manière significative la semaine passée, avec respectivement jusqu’à +19% et +22%. Le trafic de ces deux secteurs est en légère baisse cette semaine, ce qui peut être expliqué par le fait que les commerçants ont réussi à réduire leurs problématiques logistiques, améliorant ainsi les taux de conversion.

La grande distribution est le numéro un depuis le début de la crise avec un record de +135% de croissance en volume de visites et +103% de transactions. Ce pic est particulièrement visible au Royaume-Uni où le trafic a augmenté de +199% et où les transactions ont atteint +136%. A titre de comparaison, les consommateurs américains ont généré +40% de visites et +59% d’achats. Au contraire, en Allemagne, les transactions ont augmenté de seulement +13% depuis le début du confinement en Europe.

 

Recevez les dernières mises à jour de l’analyse du Coronavirus dans l’eCommerce.

Auteur

Jean-Marc Bellaiche

Jean-Marc est le Chief Marketing, Partnership & Strategy Officer. Avant de travailler chez Contentsquare, il était Senior VP Strategy and Business Development chez Tiffany & Co de 2014 à 2018. Avant cela, il a été associé principal du Boston Consulting Group (BCG) pendant 22 ans, dans le secteur du luxe, de la beauté et de la mode.