Afin d’apporter un certain nombre de réponses durant cette période incertaine, nous suivons l’impact du coronavirus sur les comportements en ligne des consommateurs. Accédez aux dernières données dans notre Data Hub dédié à l’impact du Covid-19 sur l’e-Commerce.

 

Alors que dans beaucoup de pays s’achève une seconde semaine de déconfinement, les commerces de biens non-essentiels rouvrent leurs portes tant bien que mal. Malgré des capacités d’accueil réduites, les magasins et salons de coiffure, par exemple, voient désormais certains de leurs clients revenir.

Depuis 13 semaines maintenant, nous analysons les comportements en ligne des consommateurs afin de comprendre l’impact de la crise liée au Covid-19 sur les habitudes de consommation. Pour cela, nous comparons chaque semaine les KPIs principaux (trafic, transactions et engagement) avec la data de la période précédant le confinement (correspondant aux 6 premières semaines de l’année 2020, que nous appelons période de référence).

 

Voilà ce que nous avons noté cette semaine :

Le trafic digital stagne mais les visites et transactions restent supérieures à la période de pré-confinement

Depuis maintenant deux semaines, le trafic en ligne reste stable alors que de nombreux commerces ont pu rouvrir leurs magasins dans une majeure partie du monde. À l’échelle mondiale, les transactions diminuent également pour la deuxième semaine consécutive avec -2,6% par rapport à la semaine précédente. Cependant, toute proportion gardée, le trafic digital reste supérieur de 30% à la période de pré-confinement. Quant aux transactions, elles sont de +40% au-dessus.

Après un premier recul de l’engagement durant quatre semaines depuis mi-février, fin mars et début avril ont vu des pics d’engagement émerger. Depuis fin avril, on observe à nouveau une baisse significative de l’engagement, désormais à -6% comparé au début de l’année. Pourtant le taux de conversion toutes industries confondues continue, lui, de grimper et reste 10% supérieur à la période pré-Covid-19.

 


Le camping devient tendance alors que le secteur du voyage explose pour la troisième semaine

La plus grande augmentation de croissance cette semaine revient au voyage avec +21% de visites rien que cette dernière semaine. Du côté des transactions ce pic est d’autant plus fort avec +40%, offrant la perspective d’un nouveau souffle du secteur, même si les transactions restent 75% en-dessous du niveau pré-confinement. L’engagement poursuit également sa percée depuis début avril alors que la levée des restrictions permet aux consommateurs d’envisager enfin leurs vacances d’été.

Dans le détail, ce sont les réservations de campings qui tirent leur épingle du jeu avec le plus fort volume de trafic du secteur. Les sites de campings atteignent même la moitié du trafic dont ils bénéficiaient pré-confinement (54%) avec 31% de volume. Depuis la semaine dernière, les transactions ont, elles, bondi de +17%. Le camping et le tourisme local séduisent davantage des consommateurs réticents à s’engager, alors que de nouvelles restrictions pourraient être mises en place selon l’évolution de la crise. Alors que beaucoup d’hôtels demeurent pour l’heure fermés et que la distanciation sociale reste de mise à travers le monde, camper apparaît comme la solution la plus sûre et pratique pour voyager.

Dans la même veine, les locations de voiture et les réservations de trains s’en sortent beaucoup mieux que l’avion ou les sites de croisières, particulièrement en ce qui concerne les ventes. On peut tout de même noter une légère augmentation des ventes de réservations de vols, atteignant 50% du niveau pré-crise (contre 41% la semaine précédente), confirmant les rêves d’escapades des consommateurs.

 

Report :S'adapter à l'imprévisible

LE DIGITAL EN 2020 Prédictions VS Réalité

Je découvre le report

 

La grande distribution recule et les articles de sports se maintiennent

La grande distribution observe une chute de -18% de son trafic au global. Si l’on regarde de plus près, à une échelle régionale, les visites continuent de monter légèrement aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, tandis qu’en France un vrai ralentissement s’opère où l’on passe de +244% de trafic à +162%. Ces changements s’expliquent par la levée des restrictions en France telle que la fin de l’attestation de sortie et la possibilité de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son domicile. Ils impactent donc la dépendance des consommateurs aux services en ligne pour se ravitailler.

 

Ce retour des activités de plein air et une météo clémente explique certainement le nombre croissant de visiteurs sur les sites de magasins de sports. Cependant, les transactions restent timides par rapport à la semaine dernière, seulement +1%, mais le trafic, lui, augmente de manière significative (+7%).

Contentsquare contribue à  l’accélération de la transformation digitale dans le monde – lisez nos derniers articles de blog. On vous dévoile tout !


Recevez les dernières mises à jour de l’analyse du Coronavirus dans l’eCommerce.

Auteur

Jean-Marc Bellaiche

Jean-Marc est le Chief Marketing, Partnership & Strategy Officer. Avant de travailler chez Contentsquare, il était Senior VP Strategy and Business Development chez Tiffany & Co de 2014 à 2018. Avant cela, il a été associé principal du Boston Consulting Group (BCG) pendant 22 ans, dans le secteur du luxe, de la beauté et de la mode.