Actualités|juin 23, 2016

Soldes : un internaute passe 47 min en moyenne avant d'acheter

C’est devenu un classique pour les internautes, un rendez-vous incontournable pour les fashionistas. Malgré la récurrence des offres spéciales tout au long de l’année, les Français semblent tout autant attachés que les retailers à cette période d’intense trafic. D’autant plus que ces derniers aimeraient sans doute bien oublier ces six premiers mois de l’année, marqués par une météo capricieuse et un climat social délétère. Il n’est pas donc rare de voir certaines marques, à l’instar de Topshop, afficher d’ores et déjà ses premiers -50 % !

S’il est encore un peu tôt pour donner un état des lieux des ventes en ligne, les soldes d’été ayant débuté le 22 juin, il est cependant possible de se demander si les tendances de navigation des internautes observées lors des soldes d’hiver  se confirmeront une fois encore. Rendez-vous dans une semaine pour établir un bilan de cette première semaine de démarques !

 

Une hausse du nombre des pages vues lors des derniers soldes d’hiver

 

Au cours de cette période, la prospection est à son comble. En quête de la bonne affaire, les internautes n’hésitent pas à consulter plus de pages, à comparer et faire du lèche-vitrine. Si cette habitude de navigation n’est pas nécessairement propre à ce moment tant attendu par les e-commerçants, elle est synonyme d’une augmentation du nombre de pages vues par session. Les internautes ont ainsi consulté 13% de contenus en plus sur la période des soldes d’hiver ce qui impacte nécessairement les temps de session des acheteurs.

baromètre_soldes_blog

 

Des investissements massifs dans l’acquisition au cours de cette période : quels résultats ?

 

The bigger the better ? Rien n’est moins sûr ! Si les campagnes d’acquisition engendrent une croissance du trafic sur les sites, elles ne garantissent pas toujours la qualité du trafic. Lors de la tenue des soldes d’hiver, le display et l’emailing ont été les sources d’acquisition les plus impactées avec des augmentations respectives de l’ordre de 66% et de 24%. 

Des campagnes qui se sont soldées par une baisse du taux de conversion de 11 % sur les visites générées par les campagnes d’emailing. Envoyées massivement, il semble qu’un manque de ciblage et de personnalisation ait été la cause de cette baisse.

 

acquisition_soldes

 

Les enseignements auront-ils été tirés par les e-commerçants pour capter l’attention d’internautes toujours plus exigeants même en période de bonnes affaires ? Parcours de navigation toujours plus complexes, contextes et intentions multiples : intégrer ces nouveaux enjeux demeure la clé pour les e-commerçants pour rétablir la balance acquisition-fidélisation.

 

Les données présentées dans cet article sont issues du baromètre e-commerce sur les soldes d’hiver réalisé par ContentSquare en mars 2016. 

 

Auteur
Colette Alcaraz

data benchmark
Voyez votre classement