Actualités|novembre 14, 2019

Ergonomie web : quand l’UX Design se met pleinement au service des seniors

Saviez-vous que les seniors représentaient aujourd’hui la catégorie de population au développement le plus rapide ?

En effet, plus d’un quart de la population japonaise a désormais plus de 65 ans tandis qu’au Canada, le nombre de seniors a dépassé celui des enfants en 2016.

Toutefois, cette population continue d’être largement ignorée par celles et ceux qui façonnent les outils technologiques d’aujourd’hui et de demain.

Pourtant, les seniors sont loin de se désintéresser de ces modes de communication. Au contraire, on constatait aux États-Unis en 2016 que 42% des seniors possédaient un smartphone et que 64% d’entre eux étaient connectés à Internet.

Autant de chiffres que les UX et UI designers ne peuvent plus ignorer.

Ainsi, il leur revient de concevoir des expériences agréables et enrichissantes pour toutes et tous, même si cela signifie mettre de côté certains éléments de design au profit de l’accessibilité et de la bonne compréhension d’un produit.

Parce qu’un design de qualité devrait donner confiance à l’utilisateur, quels que soient son âge ou ses expériences, les équipes de Contentsquare se sont rassemblées autour d’une table pour vous proposer un guide complet de l’UX et de l’ergonomie web et applicative à destination des seniors.

Dans ce guide, nous vous expliquons à quels défis sont confrontés les seniors et vous donnons des solutions clés en main pour rendre votre expérience utilisateur réellement inclusive.

 

 

 

Expérience utilisateur : comprendre les problématiques des seniors pour mieux les dépasser

Afin d’apporter les solutions les plus adaptées aux seniors, il est nécessaire de comprendre en quoi leurs usages diffèrent de ceux des plus jeunes générations mais également pourquoi de nombreux seniors préfèrent parfois se tenir à l’écart des technologies

 

1 – Des conventions peu inclusives

Que l’on soit Digital Native ou de la Génération Y, parcourir le web ou utiliser un smartphone sont devenus des actions quotidiennes instinctives qui nécessitent peu d’apprentissage.

Pourtant, ce qui nous semble évident peut paraître bien plus obscure pour les seniors. Les fonctions de recherche ou le scrolling par exemple peuvent être incompris par cette catégorie de population, au même titre que certains acronymes ou abréviations. 

personne âgée lisant sur une tablette

 

2 – Quand le vocabulaire devient jargon

Pour beaucoup de seniors, le vocabulaire entourant les nouvelles technologies constitue en lui-même un véritable défi

Et ce défi est encore plus grand pour celles et ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais, les conduisant à mémoriser des fonctionnalités suivant leur apparence et à maîtriser la navigation web en faisant des erreurs et en recommençant. Une véritable aberration UX !

Rien d’étonnant à ce que beaucoup de seniors oublient ce qu’ils ont appris et doivent repartir de zéro s’ils sont confrontés à une même technologie mais de façon non régulière.

 

3 – La méfiance en première intention

La défiance vis-à-vis du partage de données personnelles n’est pas l’apanage des jeunes générations : beaucoup de seniors sont aussi perplexes à l’idée de les renseigner sur un ordinateur ou un téléphone. 

C’est pourquoi ils sont bien moins susceptibles d’effectuer des achats en ligne que les autres catégories de population.

Cette perplexité se retrouve également dans ce que l’on nomme le “clic prudent”, consistant pour les seniors à penser qu’un “mauvais clic” pourrait endommager leur appareil. Sans surprise, cette prudence les empêche de naviguer de façon sereine et autonome sur le web.

 

4 – Et le handicap dans tout ça ?

Environ deux seniors américains sur cinq affirment être impactés dans leur capacité de lecture par un problème physique ou être concernés par un handicap ou une maladie chronique qui constitue un frein dans leurs activités quotidiennes.

Par exemple, le vieillissement s’accompagne naturellement d’une baisse de la sensibilité dans les doigts. Le temps de réponse d’un senior est donc inférieur à la moyenne, rendant plus complexe l’usage d’un appareil à écran tactile. 

Et la difficulté peut s’accroître dans le cas d’une maladie de Parkinson, caractérisée par des tremblements incontrôlés. Ces tremblements augmentent alors le taux d’erreur lors d’un usage tactile et sapent, à terme, la confiance des seniors.

 

Les 7 piliers de l’UX Design pour les seniors

Handicap(s), décalage linguistique, défiance, comme nous l’avons vu, les barrières à l’adoption du high tech par les seniors sont nombreuses.


Pourtant, ces barrières ne sont pas infranchissables. Elles requièrent avant tout une oreille attentive et un oeil empathique sur les réalités d’usage des seniors.
De l’intelligibilité des fonctionnalités à la facilité de navigation en passant par l’accessibilité du design, voici 7 piliers d’une expérience utilisateur adaptée aux seniors.



1 – La compréhensionfemme âgée utilisant un smartphone

Si vous souhaitez vous adresser aux seniors, il est nécessaire de garder en tête que la mémoire à court terme ainsi que la mémoire épisodique sont particulièrement fragiles pour de nombreux seniors.

La capacité d’attention peut aussi être mise à l’épreuve.

Il conviendra donc : 

 

2 – La langue

Le langage ne doit plus constituer une barrière mais une opportunité pour les seniors d’avoir accès à davantage de contenus et de services.

Pour ce faire, vous pouvez : 

 
 

La qualité de la navigation offerte par votre site ou votre application est probablement l’un des points les plus critiques.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la capacité d’attention peut diminuer avec l’âge. Toute imprécision peut alors vous faire perdre un utilisateur à titre définitif.

Veillez donc à :

ergonomie pour les seniors

 

4 – Les mouvements

L’objectif ici est de diminuer au maximum le taux d’erreur au clic, qu’il s’agisse de faire défiler une page ou d’accéder à une autre page via un bouton :

Pour cela : 

 

5 – Les polices

Il s’agit avant tout de règles de bon sens mais qu’il convient de rappeler. :)

 

6 – Couleurs et contrastes

Les couleurs et contrastes sont déterminants puisqu’ils permettent aux utilisateurs d’associer un élément à une fonctionnalité, de savoir où ils se situent sur le site et comment naviguer d’une page à l’autre.

Ce point seul pourrait faire l’objet d’un guide complet ainsi que de vives discussions puisqu’il y a autant de façons d’aborder les couleurs et les contrastes que de designers et de graphistes. 

Toutefois, des points de convergence existent : 

 

7 – Les appareils

Nous ne ferons qu’une recommandation pour cette partie mais une recommandation qui a son importance.

Les seniors sont adeptes des tablettes avant tout car elles sont plus simples d’utilisation pour eux. N’hésitez donc pas à laisser donc de côté les appareils dotés de petits écrans :)

 

Vous n’êtes pas encore convaincu de la nécessité d’adapter votre design et votre ergonomie aux populations plus âgées ? Jeff Johnson, CEO de UI Wizard et expert en UX et utilisabilité, résume parfaitement la situation

“It’s an ethical imperative because it’s unfair to exclude people from using digital technology simply because they have lived a long life. […] 

It’s an economic imperative because the over-50 segment of the population is growing worldwide and is approaching 40% in the developed world. It is unwise to design in such a way as to exclude 40% of your potential market.”


Et un dernier conseil. N’oubliez pas que les seniors ne sont pas un groupe homogène. A ce titre, n’essayez pas de les placer dans une case unique pour simplifier la création de vos personas… Vous pourriez bien passer à côté de subtilités décisives !

 

Analysez le comportement de vos visiteurs !
Réservez votre démo personnalisée avec nos experts. Vous découvrirez comment notre plateforme d’UX Analytics peut augmenter votre conversion en facilitant les expériences digitales de vos utilisateurs.

Demandez une démo

 

Auteur
Pierre Sommer

Pierre fait partie de l'équipe Marketing de Contentsquare. Il aime l'UX, les blogs, et les blogs sur l'UX.

data benchmark
Voyez votre classement