L’analyse du parcours client fait partie de vos priorités ? Ça tombe bien, c’est notre spécialité ! Taux de rebond, taux de transformation, part de trafic mobile, temps passé par session de conversion… Les KPIs permettant l’analyse du parcours client sont nombreux.

Chaque année, Contentsquare publie le Digital Experience Benchmark afin d’analyser l’évolution des comportements en ligne. L’édition 2022 ne déroge pas à la règle ! +100 KPIs analysés, dans 25 pays, 46 milliards de sessions, +3 800 sites web de 14 industries différentes… ça en fait de la data ! Notre rapport suit chaque étape clé du parcours client : acquisition, navigation et conversion. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les 14 insights clés à retenir.

Acquisition : d’où vient votre trafic ?

– 58 % du trafic en ligne provient du mobile –
Le mobile n’en finit pas de dominer les parts de trafic. Si son usage diffère selon les industries, toutes industries confondues, il reste majoritaire dans les data que l’on a sur l’acquisition de trafic. C’est particulièrement vrai dans le luxe où la part du mobile atteint 76 % ! Suivent de près les cosmétiques (74 %),  la pharmaceutique (73 %) et le retail fashion (71 %).

Acquisition de trafic : graphique par source de trafic pas industrie

Datas provenant de notre rapport Digital Experience Benchmark 2022

Qu’est-ce que cela veut dire ?  Plus de la moitié (voire les deux tiers selon les industries) des visiteurs naviguent sur mobile. Les expériences en ligne doivent impérativement être optimisées sur mobile ! Attention toutefois à ne pas se concentrer uniquement sur le mobile car 39 % du trafic en moyenne reste sur desktop. Les parcours utilisateurs doivent donc être mobile-first mais surtout pas mobile-only.

Le rapport Digital Experience Benchmark c’est : 
📊 +100 pages de data
+ 1️⃣4️⃣ industries dont 3 nouvelles
🤑 +46 milliards de sessions utilisateur analysés

Télécharger le rapport

Le desktop continue de dominer dans les services financiers et le B2B

Le trafic desktop représente, respectivement, 60 % et 78 % du trafic global dans les services financiers et le B2B. Cela s’explique de par la nature des ces industries, à forts enjeux pour les services financiers et donc à fort besoin de réassurance, tandis que dans le B2B, les produits et services sont consultés dans le cadre du travail donc sur ordinateur au bureau. En revanche, lorsque l’on compare avec 2020, on note une progression du mobile pour le B2B, à surveiller de près.Qu’est-ce que cela veut dire ? Encore une fois, un device n’est pas à privilégier plutôt qu’un autre même si l’un reste largement dominé. Le mobile ne convainc pas encore dans ces secteurs ou le desktop apparaît bien plus pratique : écrans plus grands et plus confortables pour consulter des offres souvent complexes, réassurance pour des transactions souvent sensibles.

>> Pour en savoir plus sur la navigation web, c’est par ici.

Acquisition de trafic : 75 % du trafic provient de sources gratuites

Le trafic gratuit a grandement favorisé les visites avec 75 % du trafic Web provenant de sources gratuites tous secteurs confondus. Par sources gratuites, nous entendons : Direct, Organic Social, SEO, emailing. En 2021, parmi ces sources de trafic gratuites, on remarque que l’acquisition de trafic comporte 22 % de ce trafic provenait du SEO. Un canal d’acquisition de trafic qui se développe, à juste titre.

Acquisition de trafic selon le pourcentage de la source et industrie

Datas provenant de notre rapport Digital Experience Benchmark 2022

Qu’est-ce que cela veut dire ? Alors que les budgets d’acquisition de trafic sont en forte hausse notamment du fait de la répercussion de la taxe gafa sur les tarifs, se pose la question de la pertinence de ces dépenses alors que 2⁄3 du trafic s’acquiert grâce à des sources gratuites. Les marques ont donc tout intérêt à s’interroger sur leur stratégie d’acquisition et d’analyser dans le détail les meilleures performances. À la clé, ce sont des budgets paid réduits et donc des économies et un trafic plus qualifié car plus engagé.

Le rapport Digital Experience Benchmark c’est : 
📊 +100 pages de data
+ 1️⃣4️⃣ industries dont 3 nouvelles
🤑 +46 milliards de sessions utilisateur analysés

Télécharger le rapport

51 % de clients qui reviennent, tous secteurs confondus

Les utilisateurs qui reviennent (ou existants) ont représenté l’an passé 51 % (1 visiteur sur 2) du trafic. La moitié du trafic total donc. La fidélisation et la rétention ont donc de beaux jours devant elles.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Bien sûr, l’acquisition de trafic est clé mais il ne faut pas pour autant lésiner sur la rétention. Alors que l’environnement digital est devenu ultra compétitif, les marques doivent s’assurer qu’elles ont mis en place les bonnes stratégies afin de retenir leurs clients. Pour vous aider à faire de la rétention, misez sur la personnalisation !